Anti éjaculation précoceJ’ai appris á contrôler mon éjaculation avec votre programme. Je n’ai que 18 ans et j’ai eu ma première relation sexuelle l’année dernière. Je suis toujours en couple avec ma première petite amie sérieuse. C’était évident que j’étais éjaculateur précoce. Des mon premier rapport, j’avais beaucoup de mal á gérer mon excitation et dès le début des préliminaires, je ressentais l’envie d’éjaculer. Avec beaucoup d’efforts et de concentration, j’arrivais á retenir mon éjaculation mais pas assez longtemps. Avec ma copine, nous nous connaissons depuis le primaire, nous sommes très en confiance l’un avec l’autre. Alors pour améliorer notre vie sexuelle, nous avons regardés ensemble sur internet des solutions anti éjaculation précoce. Sur les forums sur l’éjaculation précoce, on lit des choses tellement incohérentes que c’est pas évident de choisir  quel conseil suivre. Ma copine et moi avons pris le sujet très au sérieux et avons étudiés chaque solution. Les produits pour éjaculation précoce, comme les sprays ou gels, sont très présents sur le  net, mais les avis divergent beaucoup. Plus de négatif que de positif. On parle de démangeaisons, rougeurs et sensations bizarres.

Ensuite viennent les pilules qu’il faut consommer avant chaque rapport

Impossible pour moi, de payer à chaque fois que j’ai un rapport sexuel.  Certains parlent de Priligy comme une révolution contre l’éjaculation précoce, mais moi je ne trouve pas que dépendre d’une pilule et de devoir la consommer quelques heures avant pour avoir quelques heures d’effet soit une révolution. Puis viennent les traitements et les exercices de rééducation.  Nous avons choisi le votre, car il a l’air sérieux et logique.  Les autres assurent des résultats définitifs en quelques jours. Ce qui me parait impossible, si on parle de rééducation. J’ai donc commencé le programme et nous avons décidé de ne pas avoir de rapports sexuels tout au long du programme, afin de mesurer les progrès. A la fin des 21 jours, avant même de mettre en pratique tout ce que j’avais appris, j’étais très confiant et je savais que j’avais soigné mon problème d’éjaculation rapide. Pendant les exercices je pouvais déjà noter, les progrès au niveau de la durée mais aussi sur le contrôle de l éjaculation. Ce qui me manquait á pratiquer était de bien repartir l’énergie sexuelle á travers le corps en commençant par stimuler les zones érogènes secondaires. Avant donc de pratiquer, j’ai expliqué  ma copine les différents conseils et erreurs à ne pas faire. Ca s’est extrêmement bien passé. Les premiers rapports étaient un peu mécaniques car je voulais mettre en pratique tous vos exercices et conseils, mais petit à petit, tout est devenu naturel. Retarder l’éjaculation et contrôler mon niveau d’excitation n est plus un effort, c’est devenu un reflexe. Merci pour votre efficacité.

Olivier, 18 ans –  Paris, France