Ejaculation précoseBonjour, je me présente. Je m’appelle Sebastien, j’ai 31 ans et j’ai suivi votre programme car jétais éjaculateur précoce de type secondaire et de grade 3. J’ai commencé à souffrir du trouble de l’éjaculation á mes 28 ans, suite á une dépression nerveuse. J’avais fini mes études, je ne trouvais pas de travaille, et ma petite amie avec qui nous étions ensemble depuis l’adolescence m’a quitté. Ca été beaucoup á avaler d un coup, et je me suis renfermé sur moi-même, jusqu’á avoir du mal á me lever de mon lit, á dormir beaucoup, á être insociable et á voir tout négatif. C’est ma mère qui est venue me voir en vacances et qui m’a emmener de force chez un psychologue. Apres quelques sessions et un traitement de pilules antidépressives, je me suis retrouvé. Ca a pris un an et demi. Mes recherches de travail ont payées et j’ai décrochais un super poste dans mon domaine de publicité. Des mes premiers jours de travail, j’ai flashé sur ma collègue et malgré ma timidité, je n ai pas tardé á l’inviter á déjeuner. Nous sommes devenus très proches et après un mois et demi d’amitié, nous sommes allés plus loin. Ce soir là, je n’étais pas nerveux et j’en avais très envie. Ca faisait plus d’un an et demi que je n’avais pas partagé mon intimité. Mais ca ne s est pas bien passé.

Déjà lors des préliminaires j’avais du mal á retenir mon éjaculation.

Je pense que j’étais trop excité. Et c’est juste après la pénétration que j’ai éjaculé. J’étais persuadé que ca n’arriverait qu une seule fois, car ca faisait longtemps, j’étais très excité, mais l’éjaculation rapide me surprenait á chaque rapport. J’ai bien expliqué á mon ami que je n’avais jamais connu de problèmes d’éjaculation et que je trouverai rapidement une solution pour y remédier. Su internet, les causes á l’éjaculation prématurée sont nombreuses. Dans mon cas, il pouvait s’agir d’un effet secondaire au traitement des antidépresseurs, ou une longue période d’abstinence sexuelle. Quelque soit la cause, il fallait que je me soigne. Votre programme contre l’éjaculation précoce était recommandé dans un forum. Un homme partageait son expérience et expliquait qu’il avait retrouvé le contrôle sur ses éjaculations grâce á votre traitement. J ai donc commencé les exercices très vite, qui m ont permis jour après jour, d’avoir un meilleur contrôle sur mes éjaculations et de durer plus longtemps au lit chaque fois un peu plus. Mes relations sexuelles se passent á merveille. Je ne ressens plus l’envie d’éjaculer pendant les préliminaires, et lorsque je la sens venir au bout de quelques minutes, ou que je sens que le niveau d’excitation est trop haut, je suis capable de retarder l’éjaculation. Votre méthode est très efficace et je la recommande.

Sebastien, 31 ans – Tarbes, France