Les sprays contre l'éjaculation précoceDernièrement, les sprays contre l’éjaculation précoce refont surface sur internet. Ils se vendent sous différentes marques mais ont tous la même fonction et la même composition.
Il s’agit de sprays composés d’anesthésiant qui ont pour but de réduire la sensibilité du pénis.

Comment fonctionnent ces sprays ?

Ils doivent s’appliquer une heure avant chaque rapport sexuel et ont pour effet de faire durer plus longtemps au lit.  Ces anesthésiants réduisent donc la sensibilité du pénis, réduisant ainsi l’excitation sexuelle, ressentie par l’éjaculateur précoce, face aux stimulations sexuelles.

L’hypersensibilité du pénis

Ce phénomène est bien connu chez les éjaculateurs précoces et surtout chez les hommes qui  ont des rapports sexuels irréguliers. L’énergie sexuelle est accumulée dans la pointe du pénis de l’homme, et a la moindre stimulation sexuelle, il éjacule. Le corps mémorise ce reflexe éjaculatoire rapide entrainant la dysfonction chronique de l’éjaculation précoce.

Comment y remédier naturellement?

Les sprays contre l’éjaculation précoce n’ont pas la réputation d’êtres efficaces. Les consommateurs parlent même de démangeaisons ou de sensations désagréables lors de leur application.
Avant de parler de solutions naturelles à l’hypersensibilité du pénis, nous allons spécifier ce qu’est une zone érogène.

Le corps de la femme et de l’homme sont pleins de capteurs sensoriels réagissant par l’excitation sexuelle aux stimulations sexuelles.  Certaines zones sont plus riches que d’autres, donc plus sensibles que d’autres. Il s’agit des zones érogènes secondaires. Elles varient selon les personnes mais sont généralement les fesses, les hanches, les lobes de l oreille. D’autres zones encore plus sensibles, dont leurs stimulations déclenchent l’orgasme, s’appellent les zones érogènes primaires. Il s’agit du clitoris chez la femme et du pénis chez l’homme.

Pour durer plus longtemps au lit, et soigner l’hypersensibilité du pénis, il faut apprendre a décanaliser l’énergie sexuelle accumulée dans le pénis, et la repartir vers les autres parties du corps. De cette façon le niveau d’excitation se stabilise et augmente progressivement. L’homme sera donc capable de contrôler son niveau d’excitation et donc de retarder l’éjaculation.

Apprendre à stimuler correctement les zones érogènes, permet la bonne répartition de l’énergie sexuelle et un meilleur contrôle sur l’excitation sexuelle.
Commencez par stimuler les zones érogènes secondaires les moins sensibles, afin que le niveau d’excitation ne monte pas trop vite et reste contrôlable. Terminez les préliminaires par la stimulation des zones érogènes primaires. Mais toujours laisser le plus excitant pour la fin, afin de durer plus longtemps.

Il en est de même pour les positions sexuelles. Evitez de commencez l’acte par des positions sexuelles trop excitantes ou celles qui demandent de la tensions musculaires. Elles accélèrent le déclenchement de l’éjaculation.

Pas besoin d’artifices pour durer plus longtemps au lit. Souvent de simples exercices de rééducation permettent d’apprendre a maitriser son niveau d’excitation et a retarder l’arrivée du reflexe éjaculatoire.