SilhouetteMon mari a commencé à souffrir de problèmes d’éjaculation l’année dernière alors que notre vie sexuelle fonctionnait parfaitement bien. Nous avions des relations sexuelles très satisfaisantes et régulières, mais en l’espace de quelques semaines, il a complètement perdu le contrôle sur ses éjaculations. J’ai mis du temps à comprendre ce qu il se passait car c’est une personne assez fermée au moment de communiquer ses préoccupations. Ma première pensée a été celle de l’adultère. Je me suis dis qu’il me cachait certainement quelque chose et que c’était surement une aventure avec une autre femme, d’ou son peu d’envie de moi. En effet, nos rapports se faisaient de plus en plus rares. Quand j’essayais d aborder le sujet, il changeait de sujet. Après avoir passé plus de 2 mois dans cette situation, je l’ai menacé de partir si il ne me disait pas la vérité et ne m’avouait pas son adultère. J’étais même prête à le pardonner si c’était le cas.

Mais plus je le pressionnais et plus il se distanciait

J’ai pris mes affaires et je suis partie une semaine chez mon amie. C’est durant cette semaine qu’il m’a demandé de le rejoindre á déjeuner et m’a annoncé qu’il avait reçu une lettre de licenciement. Il me l’a montré et m’a assuré qu’il n’y avait pas d’autres femmes. Qu’il aurait voulu solutionner ce problème sans m’en parler, afin de ne pas me préoccuper. Je dois dire que je me suis sentie minable. Moi qui pensais connaitre mon mari, au lieu d’être patiente et de lui donner le temps et le courage de se confier, je suis partie. J’ai tout de suite réaménagé á la maison. Et je l’ai encourageait à relativiser cette histoire de licenciement. Je lui ai proposé de profiter de cet arrêt de travail pour qu’il se relaxe et pour que nous puissions nous retrouver. C’est ce que nous avons fait. Tous les matins, nous avons fait du sport puis déjeuné ensemble, chose que nous ne faisions pas depuis des années. Mais son problème d’éjaculation persistait. Suite á des recherches sur internet pour une olution contre l’éjaculation précoce, j’ai pris l’initiative d’acheter votre méthode en ligne car elle me paraissait efficace, et ca me donne l’opportunité d’y participer et de lui prouver mon soutien. Il a été très surpris par l’idée. Je l’ai beaucoup motivé puis nous avons commencé ensemble le traitement contre l’éjaculation précoce. Au bout de 3 jours, il m’a demandé si ca ne me dérangeait pas de le laisser continuer les exercices seuls. Il avait besoin d’intimité. J’ai bien sure compris. Lorsque nous avons eu notre rapport sexuel après une dizaine de jours de traitement, j’étais ravi d observer les progrès qu’il avait fait au niveau de la durée mais aussi de la technique. C’était à chaque fois plus agréable et intense. Je voulais partage mon expérience avec vous pour encourager les partenaires d’éjaculateurs précoces de les pousser à chercher une solution et les appuyer. Nous vous remercions pour nous avoir donne une deuxième chance. Salutations.

Yvonne, 44 ans – Bretagne, France