perte de desirCes hommes sont de plus en plus nombreux á consulter pour leurs problèmes de libido.
Les hommes en auraient-ils marre d’être considérés comme des « bêtes de sexe » ?


La différence entre la baisse désir et les problèmes d’érèctions

Les sexologues constatent une forte augmentation des consultations concernant la perte de désir depuis 5 ans déjà. Ils remarquent également que beaucoup de ces hommes là, confondent la baisse de désir avec les problèmes d’érection.  Pour un homme souffrant de cette dysfonction, il est plus rassurant de penser qu’il s’agit d’une panne mécanique d’ordre physique plutôt que d’admettre une souffrance d’ordre psychologique.
Ce problème de libido est dû aux changements des rapports entre les hommes et les femmes dans notre société actuelle.Le sexe á toujours été perçu comme une course á la performance dont l’objectif majeur étant la jouissance. Aujourd’hui les hommes veulent redonner un sens á la sexualité en le resacralisant.

Aujourd’hui, les hommes ont besoin d’avoir des sentiments pour faire l’amour,  de sécurité affective et de tendresse. Ce n’est pas toujours facile pour une femme de comprendre les nouveaux besoins des hommes d’aujourd’hui. En effet, l’émancipation de la femme fait qu’elles recherchent une virilité sexuelle sans faille. Les femmes d’aujourd’hui sont plus exigeantes sexuellement  et ne se cachent plus de dire ce qu’elles ont besoin sexuellement, ce qui leur plait ou moins. Ces revendications déstabilisent l’homme, allant jusqu’à l’angoisser et le bloquer. D’où les problèmes érectiles et la baisse de la libido masculine.

Les causes psychique á la perte du désir

Dans la vie quotidienne,  aussi bien professionnelle que sociale, l’homme est aussi astreint á la performance. L’anxiété, le surmenage et le stress sont des causes psychique á la perte du désir. Tous ces états d’âmes entrainent aussi chez l’homme un manque d’estime en soi. Un homme n’étant plus sure de lui, n’est pas capable d’assurer sexuellement. Il faut croire en soi- même pour faire l’amour.

La revendication de l’asexualité

L’Asexualité regroupe les hommes, hétéros, homos ou bisexuels  qui sont totalement désintéressés par le sexe.  Pour eux cette libido zéro n’est pas considérée comme un problème. Ces hommes souvent mariés favorisent les relations platoniques.

Quelque soit l’origine de la perte du désir masculin, il est très important de prendre en main le problème et de consulter un professionnel. Moins il y a de désir sexuel dans le couple, plus les relations sexuelles se font rares, pouvant aboutir á des problèmes d’éjaculation précoce ou des problèmes de dysfonction érectiles.