priligy éjaculation prématuréeAprès avoir utilisé pendant de nombreuses années des préservatifs retardateurs, j’ai décidé de chercher une solution définitive á mon problème d’éjaculation précoce. Je pense que j’ai toujours souffert de ce trouble depuis mes premiers rapports. Je n’ai jamais réussi á tenir très longtemps. Juste le temps de quelques vas et vient après la pénétration mais pas plus. J’ai donc pris l’habitude d’utiliser des préservatifs retardateurs, qui ne font gagner en fait que très peu de temps.
Pendant longtemps je pensais que c’était une solution. Je suis avec ma partenaire ca fait déjà 6 mois et nous sommes sures l’un de l’autre. Donc nous avons décidé de ne plus utiliser de préservatifs. A la première relation sans, au moment même de la pénétration, j’ai éjaculé. Je ne tenais même plus mes quelques mouvements de vas et viens.  C’est très embarrassant. Et ca se passait comme ca á chaque rapport. Il fallait donc, après l’éjaculation, reprendre les préliminaires, pour que ma partenaire puisse avoir du plaisir autrement que par la pénétration.

J’ai entendu parlé de Priligy

Pour moi en plus, il était tres difficile de retrouver une érection après avoir éjaculé. Malgré le fait qu’elle dise que ca ne la dérange pas, et qu’elle m’aime, et que nous pouvons continuer les préliminaires après la pénétration, je voulais absolument soigner mon problème et durer plus longtemps au lit. J’ai bien sure entendu parler de Priligy en vente sur internet. Mais c’est le même genre d’artifice que les préservatifs retardateurs : Si on ne prend pas la pilule, le problème apparait. En plus le prix est assez élevé, et les  avis sur le produit sont assez négatifs. Beaucoup d’homme comme moi, qui éjaculaient juste après la pénétration, disent gagner quelques minutes avec Priligy, mais pas de quoi donner assez  de plaisir et satisfaire pleinement sa partenaire. J’ai donc suivi votre méthode qui m’est apparue lors de mes recherches. J’ai fait le test de diagnostic et mon grade d’éjaculateur précoce est de 4. J’ai suivit le programme 4 semaines au lieu de 3 comme vous le recommandez dans mon cas. J’ai bien sure mis au courant ma partenaire de mon traitement et elle a même participé avec moi a certains des exercices.  Déjà au bout de 2 semaines je remarquais déjà que je contrôlais mieux mon excitation et que j’arrivais à durer plus longtemps. Aujourd’hui je suis tres satisfait des résultats. Au début, lors de nos rapports, j’étais très concentré sur ma respiration et mes mouvements et je dois dire, que maintenant, avec la pratique, tous ces gestes sont devenus des reflexes et ca se passe super bien. Je regrette d’avoir laissé trainer ce problème tellement longtemps, quand on sait qu’il existe une solution et qu’elle est simple et accessible.

Andy, 23 ans – Alpes, France