Probléme éjaculation rapideIl y a 3 ans, j’ai fait une rencontre qui m’a beaucoup marqué. J’avais tout juste 27 ans et aucune intention de me mettre en relation sérieuse, lorsque j’ai eu une aventure avec une femme de 15 ans plus âgée que moi. Elle venait de divorcer et avait tous les symptômes de vouloir profiter de la vie. Et avec moi, elle était servie. On sortait tout le temps, elle rentrait chez elle a des heures pas possible. Et sexuellement c’était explosif. De ce qu’elle me racontait, avec son ex mari, ils avaient rarement des rapports sexuels. On va dire qu’avec moi, elle a compensé son manque qu’elle avait accumulé toutes ces années. Comment je pouvais ne pas tomber amoureux. Que de bons moments, que des nouvelles expériences. Mais je me suis vite rendu compte que bien qu’elle m appréciait, je n’étais la que pour lui faire passer des bons moments. La réalité a été très dur pour moi, le jour ou elle m a fait comprendre que ca n’allait pas plus loin et qu’elle voulait profiter au maximum de ses dernières années avant ses 45 ans.

Nous avons continué malgré sa sincérité à nous voir, mais sexuellement j’ai fait un blocage

Déjà je n’arrêtais pas de me demander si elle avait d’autres boy toys que moi et j’ai commencé á éjaculer très tôt pendant le rapport. Je ne pourrais pas expliquer exactement pourquoi. Le désir était là, mais le contrôle n’y était plus. Et la situation a empiré. J’avais même parfois du mal à avoir une érection tellement j’étais mal intérieurement. Inutile de vous dire que petit á petit elle a commencé á m’éviter, jusqu’á me dire qu’elle avait quelqu’un d’autre.  J’étais anéanti, je me suis senti utilisé et blessé. Malgré tout, jai continué avec ma vie de fêtard et j’ai enchainé les partenaires d’un soir. Mon problème d’éjaculation rapide me suivait. Très vite après la pénétration, j’éjaculais. A chaque fois la même histoire. Ce que je voulais c’était noyer ma peine, peu importe si je ne satisfaisais pas sexuellement mes partenaires. J’avais besoin de diversion pour oublier cette fille. Un soir, j’ai eu un rapport sexuel avec une fille, très gentil, qui a pris des gants pour me dire que j’éjaculais trop vite et elle a commencé à me donner des techniques contre l’éjaculation précoce. J’étais très étonné mais bizarrement en confiance. Avec cette fille nous nous sommes revus, et á chaque fois elle prenait le temps avec moi, de ralentir le rythme quand l’excitation était trop forte, ou de faire une pause si je sentais que je n avais plus du tout le contrôle. C était comme un cours de théorie appuyé de la pratique. Nous rions beaucoup, parce qu’en fin de compte nous nous connaissions très peu, mais nous étions très en confiance l’un avec l’autre. Elle m’a confié qu’elle avait suivi avec son ex petit ami, un programme de rééducation sexuelle qui incluait ces techniques. Elle me l’a conseillé, et m’a même proposé de m’aider et de massister pendant le programme. Nous ne pouvions pas nous voir tous les jours pour faire les exercices quotidiennement, donc nous pratiquions un jour sur 2. J’ai donc pris plus de temps que le normal pour finir le traitement contre l’éjaculation précoce. Mais j’ai pas eu besoin d’attendre la fin du programme pour avoir des résultats. Très vite j’arrivais à retenir mon éjaculation et á durer plus longtemps au lit. Aujourd hui, croyais le ou non, je suis encore avec elle, et nous avons une relation si fusionnelle, que je sais que ce sera la femme de ma vie.

Alan, 30 ans,- Metz, France