homme nerveuxAvez-vous déjà entendu parler de la sexsomnie ? Il s’agit d’un somnambulisme sexuel. Il ne s’agit pas d’un vice mais d’une maladie qui entraine des troubles psychologiques chez le sexomniaque ou chez les personnes de ses alentours dans le cas ou cette maladie n’est pas soignée.


Comment se caractérise la sexsomnie ?

Un somnambule, se lève dans son sommeil et agit sans se rendre compte de ses actes et surtout, ne s’en souvient pas. La sexsomnie est un trouble du sommeil où le patient  endormi, agit inconsciemment et á des comportements sexuels pouvant être brutaux.
Si cette personne est seul á ce moment là, elle aura tendance á se masturber ou a simuler un acte sexuel pour assouvir ses pulsions sexuelles. Si elle est en présence d’une personne endormie á ses cotés, cette personne se transforme en objet sexuel. L’acte peut être brutal, même traumatisant pour la personne qui subit. Mais le sexsomniaque ne gardera aucun souvenir de ses actes  car il agit contre sa volonté.

D’où vient la sexsomnie ?

N’importe quel homme ou femme peut être sexsomniaque et á n’importe quel moment de leur vie. Il s’agit souvent d’une conséquence  á des problèmes de stress ou á la frustration de fantasmes inexprimés.

Les sexsomniaques, souvent jugés de pervers ou de nymphomanes sont souvent incompris. Rappelons qu’il s’agit d’une maladie et non de perversion. Cette maladie est très difficile á vivre pour celui qui en souffre. Il ressent un sentiment de culpabilité très fort, souvent par rapport á son/sa partenaire. Il prend peur de s’endormir, s’inquiètent quand la nuit tombe, et redoutent de faire des nouvelles rencontrent.  Tout comme les éjaculateurs précoces ou les hommes souffrant de problèmes d’érection, Ils se renferment sur lui-même et développent des troubles psychologiques.

Pour les partenaires des sexomniaques, ils peuvent souffrir de traumatismes. Souvent l’insomniaque est brutal et ne s’arrête que lorsqu’il assouvit ses besoins. Il faut être compréhensif et ne pas s’affoler. Il s’agit d’un être malade et inconscient, non pas d’un pervers fou.

Lorsque le malade souffre régulièrement de ce somnambulisme sexuel, il doit consulter. Seulement un centre de sommeil pourra l’aider à solutionner son problème. Il faut savoir que la guérison peut être longue.
Pour essayer de limiter les dégâts en temps que sexsomniaque, limitez la consommation de drogues et d’alcool et surtout essayer d’identifier votre source de stress si elle est l’élément déclencheur de cette maladie.
Dans le cas où la sexsomnie est due á des fantasmes inexprimés, essayé de les partager ouvertement avec votre partenaire et si possible, les réaliser réveillé.