contre l'éjaculation précocePourquoi certains éjaculateurs précoces éjaculent dès la moindre stimulation sexuelle? En effet, les éjaculateurs précoces de grade 3 et 4, c’est à dire ceux qui souffrent d’éjaculation précoce sous sa forme la plus sévère éjacule dans la plupart avant même la pénétration. Ces derniers souffrent d’hypersensibilité du gland du pénis.

Qu’est ce que l’hypersensibilité du gland du pénis

L’énergie sexuelle est accumulée dans la pointe du pénis. La moindre stimulation sexuelle déclenche le déchargement de cette énergie à travers l’éjaculation involontaire.

Les artifices contre l’hypersensibilité du gland

Contre l’éjaculation précoce, des anesthésiants vendus sous forme de sprays, de crèmes ou encore sous forme de préservatifs ont pour but de désensibiliser le gland du pénis. Au moment de la pénétration ou des préliminaires, les sensations ressenties par l’homme sont minimes. Il est donc en capable de contrôler son niveau d’excitation et donc de mieux contrôler l’éjaculation.

Comment s’utilisent ces artifices contre l’éjaculation précoce?

Ils s’appliquent en général une heure avant le rapport sexuel et ont un effet de quelques heures. Le préservatif retardant s’utilise de la même façon qu’un préservatif protecteur. La seule différence est qu’il est enduit de composants anesthésiants.

Peu de ces produits ont prouvés leur efficacité. Les éjaculateurs précoces les jugent désagréables. D’autres observent aussi des effets secondaires indésirables comme des démangeaisons ou des allergies.

Stopper naturellement  l’hypersensibilité du gland

Les exercices de rééducation sexuelle vous apprennent à désensibiliser le gland du pénis, naturellement et sans artifices.

Les zones érogènes

Le corps humain est composé de zones érogènes. Il s’agit de partie du corps riches en capteurs sensoriels. Leurs stimulations  provoquent du plaisir sexuel.Certaines zones du corps sont extrêmement riches en capteurs sensoriels. Ces zones là sont appelées les zones érogènes primaires. Il s’agit du pénis et de la prostate. Leurs stimulations peuvent déclencher un orgasme.

Les zones érogènes secondaires sont moins sensibles aux stimulations car elles sont moins riches en capteurs sensoriels. Il s’agit du cou, du bas du dos ou encore des lobes des oreilles.

Répartir l’énergie sexuelle

Pour désensibiliser le pénis, il faut acheminer cette énergie sexuelle canalisée dans le gland vers les autres zones du corps afin de réduire les sensations ressenties lors des stimulations sexuelles. En commençant les préliminaires par stimuler les zones érogènes secondaires, vous serez en mesure de répartir par vous-mêmes, cette énergie à travers le corps. De cette manière, vous serez capable de durer plus longtemps au lit.

En stimulant les zones érogènes primaires dès le début des préliminaires, vous risquez d’atteindre très rapidement le point culminant du niveau d’excitation sexuelle et d’éjaculer involontairement.