Cause éjaculation prématuréeBonjour, je suis en couple depuis 7 mois avec ma partenaire qui est plus âgée que moi de 15 ans. Je n’avais jamais connu de problèmes sexuels dans ma vie. J’ai connu ma partenaire actuelle sur mon lieu de travail. J’ai tout de suite flashé sur elle. Je travail dans une boite de communication et elle est venue en temps que coach quelques mois pour motiver et diriger les cadres de la boite. Je dois dire que c’est une femme avec beaucoup de charisme et j’étais très intimidé par elle : belle, intelligente et
entrepreneuse.  Nous avons partagé un déjeuner de travail avec tous mes collègues et elles et nous nous sommes liés d’amitié.
En discutant, nous nous sommes rendus comptes que nous avion pleins de points en commun. Notre relation a pris une tournure différente, quand lors du dîner de noël des employés, nous avons couché ensemble. Ca été un désastre de ma part. A peine avions nous commencer les préliminaires, que déjà j’éjaculais. Nous avons repris les préliminaires quelques minutes après, mais pareils, après juste quelques mouvements de va et vient, j’éjaculais de nouveau.

Le stress était la cause de mon manque de contrôle sur mes éjaculations

Je pense que j’étais très nerveux de ne pas être à la hauteur. Lisa est une femme plus âgée et avec beaucoup plus d’expérience. Je n’ai pas voulu m’inventer des excuses et je lui ai dit que ca ne m’était jamais arrivé et que oui en effet j’étais pas mal nerveux et qu’elle m’impressionner beaucoup. Elle a été très flattée et m’a dit qu’on irait à mon rythme. Entre le travail, et nos emplois du temps surchargés, nous n’avons pas recouché ensemble avant 3 semaines. Cette fois ci, je n’ai pas duré longtemps non plus. Faut dire que j’appréhendais beaucoup. Je savais que mon problème venait de mon stress alors j’ai cherchais sur internet une solution pour gérer le stress en cas d’éjaculation précoce.

Et votre méthode naturelle m’est apparue. J’ai fait le test de diagnostic virtuel que vous proposez et j’étais donc éjaculateur précoce secondaire de grade 2. J’ai parle a Lisa de mon idée de suivre le traitement contre l’éjaculation précoce, et en temps que coach, elle était ravie et très motivante. Nous avons donc commencés ensemble les exercices. Elle a insisté pour participer au programme et évaluer elle-même les progrès en me chronométrant lors de nos rapports sexuels. Je dois dire que ca été très motivant car je pouvais noter que mes rapports duraient un peu plus á chaque fois. Nous avons même fait une fiche Excel avec les jours et la durée pendant les 3 semaines de traitement. Nous avons commences á 1 minute et demi pour finir au bout de 21 jours á 17 minutes ! Merci à vous et à elle ! Entre l’efficacité du programme et la motivation de ma coach personnel, je suis guéri et bien plus sure de moi.

Jose, 29 ans, Bayonne- France