SilhouetteBonjour, Eliane 47 ans. Mon mari, seulement âgé d’une dizaine années de plus, a commencé à souffrir de trouble de l’éjaculation il y a quelques années. Il n’a jamais pris l’initiative de se soigner, et c’est moi, qui il y a quelque mois, ai acheté votre programme.

Le programme de rééducation sexuelle m’a été conseillé par un docteur en personne. Mais comme mon mari refusait de consulter, nous avons pu suivre la thérapie, par internet, grâce à votre programme. Mon mari a pris une retraite anticipée il y a 3 ans. Le fait de rester á la maison et de ne pas avoir l’esprit occupé l’a beaucoup affecté. Il s’est senti inutile, est devenu un peu aigris, et sexuellement, il en avait de moins en moins envie, jusqu’a souffrir de trouble de l’éjaculation. Je pense qu’il se sentait tellement mal dans sa tête, qu’il ne voyait pas l’intérêt de se soigner. Notre relation a commencé à se dégrader. Nos conversations se faisaient de plus en plus courtes et nos rapports sexuels assez rares. L’année dernière, Reymond, mon mari, a fait un investissement dans un petit multiservice.

Le fait de reprendre le travaille lui a fait du bien

Il a repris une activité, certes moins intense que son précédent travaille, mais ca lui a fait énormément de bien. Il se réveillait plus motivé, plus heureux et il prenait du plaisir á partager avec moi le soir en rentrant, ses activités de la journée. Sexuellement, nos rapports sexuels se sont faits plus réguliers, mais son problème d’éjaculer vraiment trop tôt, n’avait pas disparu. Lors de sa révision annuelle chez le docteur, je lui ai demande de s’informer prés de son médecin, du pourquoi et comment soigner l’éjaculation précoce. Mais il n’a pas voulu en parler. Il est assez pudique et réservé en ce qui concerne sa vie intime. C est pour cela que j’ai décidé de m’informer par moi-même. J’ai suivi les recommandations de mon médecin et acheter votre programme. Mon mari a été très surpris de mon initiative mais ne m’a pas dit non. Nous avons suivi les exercices ensemble. Je dois avouer qu’au début il était très peu motivé, mais qu’il y a pris vite gout lorsqu’ il s est rendu compte qu’il durait plus longtemps et qu’il arrivait petit á petit à retarder son éjaculation quand il le voulait. Cette expérience a renforcé nos liens je dois dire. Une femme doit toujours épauler et encourager son partenaire. Aujourd’hui il me remercie d’avoir pris cette initiative. Sexuellement, il a retrouvé sa forme d’avant et en est très fier. Merci de mettre à notre disposition ce programme si sérieux et efficace. On ne pense pas toujours que certains patients n’osent pas parler à leurs médecins de leurs vies privées.

Eliane, 47 ans – Montpelier, France