Traitement éjaculation précoceAprès plusieurs consultations chez différents sexologues et de nombreux traitements contre l’éjaculation précoce, j’ai suivi votre méthode. J’éjacule précocement depuis mes premiers rapports sexuelles et c’est aussi très jeune, à l âge de 18 ans, que j’ai été suivi par un psychologue, pour un tempérament un peu dépressif. Très affecté par la mésentente de mes parents, adolescent, j’étais très renfermé sur moi même. Ma mère, me trouvant très sensible psychologiquement et m’a imposé des sessions chez des psychologues.
J’avais eu à l époque 3 partenaires, ce qui est assez peu par rapport à mes autres amis. Et j’en ai parlé à mon psychologue qui m’expliquait que mes problèmes d’éjaculations venaient de mon manque de confiance en moi, et il espérait que nos séances et que le fait de vider mon sac me permettrait d’analyser mon trouble et de reprendre confiance en moi. Mais étant donné que je continuais à éjaculer trop trot, et chaque fois, je tenais de moins en moins, il m’a recommandé un confrère sexologue qui m’a prescrit des médicaments contre l’éjaculation précoce. J’en ai consommé pendant plusieurs années, jusqu’à découvrir qu’il existait des programmes de rééducation naturels, qui permettent de remédier  à l’éjaculation précoce définitivement. Je me suis donc informé sur internet de comment fonctionnait le programme. En fait, les explications étaient logiques. Si éjaculer rapidement est un reflexe, il suffit de rééduquer le corps avec un nouveau reflexe. J’ai donc suivi le programme pendant 3 semaines. Effectivement, identifier les signes qui annoncent l’éjaculation pendant la masturbation, permet, ensuite pendant la acte de repérer que le moment d’éjaculer se rapproche. Progressivement, je pouvais retarder mes éjaculations un peu plus et durer plus longtemps au lit. Je suis ravi aujourd’hui de ne plus devoir prendre avant chaque rapport des pilules. Je dois dire que le fait de soigner cet aspect de ma sexualité m’a redonné confiance en moi dans ma vie sociale. Je sors enfin de ma carapace et vais plus vers les autres. Très bonne solution, je la recommande.

Eric, 25 ans – Limoges, France